Le parcours en image

Grace á l'application Maps.me je peux télécharger des cartes et les consulter sans connexion Internet. C'est trés pratique, surtout pour les plans de ville et les petits sentiers.

Le truc cool, c'est qu'on peut marquer des endroits.

 

En rose c'est lá oú je suis allée. Le reste c'est des tuyaux qu'on m'a donné.

 

Mais pour plus de clarté, le temps que les photos se téléchargent sur le blog depuis les cyber café avec connexion moyenne, je me suis amusée á dessiner mon parcours, pour un petit repere spacial.

 

C'est la carte de dessous.

Lire la suite 1 commentaires

Perou, Cusco, capitale Inca

Cusco, enfin!!! j'avais tellement hâte de voir la capitale des Incas!

Déambuler dans cette ville c'est monter, descendre 100 fois par jour à 3300m d'altitude, mais un putain de vrai bonheur! En plus il fait super bon la journée. Le centre ville colonial regorge d'églises luxueuses et de références à son passé inca. Au delà des ruines qu'il y a un peu partout, les rues, places, statues, etc portent les noms des résistants Incas contre les espagnols tel que Tupac Amaru.

A part ca, dans la rue procuradores on te propose toutes les drogues que tu veux, dans la rue Bayoneta on fume du crack, les flics roulent sans casque à moto mais te font chier car tu n'en a pas mis un pour faire 50m et sur la plaza des Armas si tu mets un pied sur un banc car tu es un peu affalée pour mieux profiter du soleil, la police te rappelle á l'ordre. J'adore toutes ces contradictions qui se notent dans l'histoire passée et au quotidien. J'apprends rapidement à me débrouiller dans la ville. Evidemment qu'au début je me dirige naturellement vers le marché pour faire mes courses et manger mais je comprends vite qu'il suffit d'aller en face pour acheter tout ce que tu veux à prix trés réduits. Les argentins sont terribles en négociation, j'ai donc beaucoup appris avec mes compagnons de route sur cet art. 

Lire la suite 0 commentaires

Nord Bolivien

Aprés quelques temps á basse altitude (2000 environ), nous revoila partis pour les hauteurs boliviennes. On passera un week-end á La Paz avant de se diriger soit vers Coroico et la route de la mort ou Sorata on ne sait pas encore, et finir la Bolivie en beauté par le lac Titicaca. 

Lire la suite 0 commentaires

Sucre - Samaipata - Cochabamba

Toujours avec les copains et copines, plus ou moins les memes et plus ou moins en meme temps, on se suit á Sucre, capitale constitutionnelle du pays, Samaipata, petit bled hippy á l'est prés de la jungle, et Cochabamba, la ville au printemps éternel. J'enchaine pas mal en ne restant que 3 jours par endroit avec des transports de nuit de 12h environ. C'est sportif vu la qualité des routes et des bus...mais ca permet d'économiser des nuits d'hostel et de profiter la journée des lieux. 

Lire la suite 1 commentaires

Potosi, Potosi, Potosi

Pour prendre un bus, c'est simple, laisse toi guider par les cris des rabatteurs qui hurlent littéralement dans tes oreilles les différentes destinations. Pour nous, c'est POTOSI, POTOSI, POTOSI ! ça nous fera rire sur tout le voyage en Bolivie.

Tout n'est pas tout rose ou blanc. Avec le froid glacé, les douches froides et l'air salé, j'arrive a Potosi bien malade. Mes amis prennent bien soin de moi. On fait tous le meme parcours, donc je retrouve pas mal de potes.  Apres une petite injection d'antibiotiques et quelques jours de repos, je découvre cette ville coloniale et miniere, la plus haute de Bolivie á plus de 4000m d'altitude. Je sais je sais, je suis terrible avec mes altitudes, pire que mon frere apres son voyage au Népal...mais ça a son importance dans l'histoire.

La ville est tres animée, agréable, malgré la pollution dues aux entreprises de traitement des minerais et aux véhicules tres vétustes qui carburent pour monter ces rues hyper raides. La Bolivie c'est un peu la casse du Japon, les vieux bus et voitures y sont envoyées, la Bolivie recycle donc en se polluant. 

Lire la suite 0 commentaires

Bolivia - Salar d'Uyuni

30 jours de visa seulement, renouvelables en faisant la demande à l'immigration. Je ne comptais pas m'éterniser de toute façon. Je préfère passer plus de temps au Pérou. 

Je suis dans un état d'esprit un peu tristounet, le voyage doit continuer mais j'ai adoré l'Argentine et je ne réalise pas que j'en pars pour de bon après quasiment 4 mopis...Je reviendrais!

Après avoir changé d'heure et de monnaie, avec mon compagnon de route on prend un bus direction Tupiza. On y reste 2 jours, le temps de s'acclimater et de planifier un minimum la suite du parcours. Je suis un peu déçue, il n`y a pas grand chose à faire ici à moins de payer une excursion à prix d'or. Pochaine destination Uyuni et son fameux salar.

Lire la suite 0 commentaires

Colores del norte

TILCARA: 12 au 17 mai

Il nous faut quelques jours pour nour remettre de nos èmotions. On profite d`étre dans la petite maison de famille pour se reposer, cuisiner, visiter les alentours. Tilcara cèst tout petit, tout mignon mais très touristique. Tous le bars et restos sont teus par des Porteños (les gens de Buenos Aires) qui en ont eu marre de la ville. Ambiance très Bobo. 

Il fait très très froid la nuit mais la journèe est agrèable. On visite les alentours: cascades dans les Gorges du Diable, ruines incas très bien conservèes, petites ballades et vues magnifiques au programme. Plus je remonte l'Argentine, plus c'est beau!  

 

Lire la suite 0 commentaires

Vamos a Chile de nuevo ... ou pas!

Salta

Je fais une halte rapide à Salta en mode fiesta et visite du musée de la haute montagne. Je retrouve mes potes de Cafayate à l'auberge et je tombe le jour de l'asado hebdo donc...fiesta.

 

Mais ce que je retiens de Salta, ville coloniale trés marquée, c'est son musée de la haute montagne. J'y apprends plein de choses sur la relation des Incas à la haute montagne, les rituels de momification d'enfants enterrés sur les plus hauts sommets et la culture andine en général. Plusieurs momies y sont d'ailleurs exposées...flippant, prenant aux trippes, vraiment trés fort. Ça peut paraître morbide, mais ces momies ont voyagé depuis 80 ans de riches propriétaires en antiquaires dans toute l'Argentine, avec une conservation plus ou moins adaptée, ici au moins, elles sont bien conservées. Et surtout c'est un moyen pour les argentins de connaître cette partie de leur histoire qui n'est pas enseignée à l'école. En France on parlerait de devoir de mémoire.

Ce musée m'a bouleversée et en même temps m'a donnée encore plus envie de continuer à parcourir la cordillère des Andes. C'est grandiose, tant dans l'histoire, que la culture actuelle des habitants ou évidemment les paysages.

Lire la suite 0 commentaires

Gracias universo

 

 

 

Ça fait un moment que j'ai pas fait de stop mais là le bus coûte trop cher. Les prix ont encore augmenté en Argentine. Je suis dans un endroit touristique, ça marche plutôt bien.

 

Je quitte Cafayate pour Salta à 2h30 de route plus au Nord. Pour m'assurer un voyage sympa, mes colocataires couchsurfeuses allemandes Magda et Doro, me conseillent de demander à l'Univers: une voiture confortable et rapide, un voyage sécurisé, une attente de 30min maximum et des gens buena onda.

 

Lire la suite 1 commentaires

Cafayate: nature, bon vin, rencontres

 

 

 

 

Sur les conseils avisés de Ruben, je prends le bus pour Cafayate.

 

Je découvre l'ampleur de la cordillère, la route est splendide. On passe des vallées verdoyantes à d'autres désertiques où se mêlent cactus et lamas.

 

 

Lire la suite 0 commentaires

Catamarca: indiens et cactus

CATAMARCA

 

Catamarca c'est la capitale de la province du même nom, mais c'est une petite ville à taille humaine trés agréable, entourée de montagnes. J'arrive avec la pleine lune et je comprends vite que l'endroit est super chargé énergétiquement, je suis en même temps crevée, hystérique et à fond.
Je fais des rencontres parfois géniales, parfois bizarres. 


Je visite les ruines d'un village du peuple originaire, rempli de cactus grandioses bien connus ici pour leurs effets chamaniques quand on sait bien les cuisiner. Ils sont juste trop beaux! Me ballader là me donne envie d'en savoir plus sur la civilisation pré-hispanique des Andes. On verra au cours du voyage.

 

Lire la suite 0 commentaires

Che, adonde ir ahora?

Le Chili c'était bien mais le froid et la pluie arrivent et puis Santiago est beaucoup trop citadin, occidental et USA pour moi. L'Argentine me manque, je m'y sens mieux. J'y retourne!
J'arrive à l'auberge de Mendoza que j'avais quittée quelques semaines avant. Je suis super contente de revoir tout le monde :) Puis je retrouve un ami qui m'héberge gentillement et j'en profite pour faire une petite pause dans le voyage. Ça fait du bien de se poser et vivre "normalement" quelques temps. Savoir où tu vas dormir le soir, manger sainement, regarder un film, boire un maté, laver ton linge, te faire réparer par une ostéo.  Merci Cristian pour la pause mendozienne enrichissante.


J'étudie la carte, je prends des avis. Salta la prochaine destination sera. Oups presque 20h de bus quand même...on va couper en 2: La Rioja...mmm non il n'y a pas grand chose à voir. Un peu au nord il y a Catamarca, on m'en a parlé. C'est repartit, vamos.

Lire la suite 1 commentaires

Entre graffitis, désert et phoques

Chris, un ami de Bagnéres me rejoint à Santiago pour ses vacances. On trace directement à Valparaiso en bus, chez Cami, la folle de foot.
C'est carrément noël pour moi, il me ramène un tas de trucs utiles comme un vrai sac de couchage bien chaud, du savon de marseilles, des Euros en cash, une carte de l'Amérique Latine ou un couteau suisse! Ça peut paraître étrange mais ici tout est bien plus cher donc ça m'aide énormément. En gros je refais mon sac à dos, on échange plein de choses. 
J'ai même un petit cadeau trop mimi et totalement inattendu des Poumarousiens. Il est accroché à mon sac les amis :)
Merci Chris, Béber, Fabie et David :)

Lire la suite 0 commentaires

De l'autre côté des Andes : Chile

 

Entre Mendoza et Santiago je papote avec Celina, ma voisine espagnole de bus. Evidemment les sujets de conversations tournent autour de la culture Argentine, de nos vies, nos voyages et on s'extasie à chaque virage de la majestuosité du paysage. Arrivées à Santiago, son amie me guide pour rejoindre la maison de mon couchsurfing. Pour les novices qui ne parlent pas anglais c'est un site internet qui met en relation des voyageurs avec des gens buena onda qui prêtent gracieusement leur canapé ou une chambre à part selon les cas, juste comme ça, parce que c'est cool de rencontrer des gens d'autres cultures. Je le recommande à tout le monde. J'arrive donc chez Cristobal et ses colocs où Gonzalo m'accueille en me faisant découvrir le centre de la métropole et en m'invitant au resto. 

Lire la suite 0 commentaires

Ces petits trucs argentins qui font du bien

J'ai rencontré beaucoup de voyageurs et un sujet de conversation revient régulièrement: en Argentine, on se sent bien grâce à l'accueil de ses habitants. Oubliez tous vos codes, ici on pense différemment, moins mondialisé et tellement plus ouvert dans la liberté d'expression, de vivre et de penser.

 

Cela amène quelques situations qui font sourire à chaque fois l'Européenne que je suis. 

Lire la suite 3 commentaires

La montagne ça me gagne

Avant de partir vous m'avez probablement entendue dire:

- Gravir une montagne c'est pas mon truc

- Je vais suivre l'été donc pas besoin de vêtements chauds 

- Des chaussures de trail ça suffit


Après un mois en Argentine, je me vois dans l'obligation de rectifier mes propos et revoir quelque peu le contenu de mon sac à dos.


Mes chaussures de trail sont explosées, je me caille dans mon sac de couchage ultra light, donc même si j'en ai très envie, je ne peux pas aller au dessus de 2000 mètres,  d'altitude. Ce qui pose problème vu qu'ici, dans les Andes, on y est vite.

Lire la suite 2 commentaires

Rencontres improbables à Los Penitentes

La ville de Mendoza me rend létargique j'ai besoin d'air et de nature. Le problème c'est que je n'ai aucun plan. 


Je dois être à Santiago du Chili dans deux semaines. Le long de la route 7 qui y mène, il y a des petits villages, je pourrais peut être m'arreter dans chacun?


C'est Anita, une employée de l'auberge qui m'éclairera en me proposant d'aller dans l'hostel d'un certain Martín, situé sur la route 7 à Los Penitentes. OK! C'est parti! On verra bien, de toute façon j'en peux plus de la ville. 

Lire la suite 3 commentaires

Fiesta en Mendoza

Direction Mendoza Capital, à 9h de bus de Traslasierra, à 550 km au sud ouest...oui, le bus est lent, je confirme! Mais il est toujours aussi confortable, et cette fois je fais le trajet de jour pour profiter du paysage. C'est chouette ces bus à étage, j'ai une vue imprenable sur les milliers d'hectares de plaine: que des vaches ou du maïs... 

 

On pourrait croire que c'est monotone, mais je suis plutot contente de voir du paysage.

On passe une sorte de frontière entre les provinces de San Luis et Mendoza qui s'accompagne d'une désinsectisation du bus. Concrètement des jets aspergent le bas de caisse du bus, j'avais janmais vu ça!

 

J'arrive de nuit à Mendoza, donc je ne vois pas la Cordillère des Andes...patience.

Lire la suite 1 commentaires

Week-end sportif: Dimanche escalade 2/2

 

Une ribambelle de potes argentins et français viennent nous chercher au refuge, on part faire de l'escalade ! Youpi, ça fait 3 semaines que j'ai pas grimpé!!

Hier dans ma chute je me suis tordue la cheville je vais y aller molo mais je peux bien marcher, c'est repartit!

Changement de décor, le chemin passe sur un plateau de quartz avec une vue magnifique sur la vallée puis on descend dans une gorge. Les voies font entre 15 et 30 m et personne ne connait les cotations...Aprés le maté traditionnel les fortiches installent 2 cordes. Je me lance dans celle qui semble être la plus facile...pas si facile. C'est assez technique avec des petits gratonspour prises, ça défonce les pieds et les mains... je tente même pas l'autre qui semble être une 6b bien costaude en plein soleil. Je suis pas assez en forme. A part les 3 ou 4 balaises, nous on reste au pied des voies, bien calés sur le rio à regarder les autres grimper en jouant aux cartes. Je refais la voie que j'ai faite, elle passe beaucoup mieux. Je manque d'entrainement et de confiance en mes pieds...ça se ressent!

 
Lire la suite 1 commentaires

Week-end sportif: Samedi rio 1/2

Des amis d'amis de Lydie m'amèment en montagne pour une ballade/ baignade et de l'escalade sur tout un week-end avec nuit en refuge.

 

Diego et Adrian m'ont prévenu qu'on allait se baigner dans le rio et dormir en refuge.

Surprise numéro 1: Le refuge est en fait accessible en voiture, il borde la route qui domine la montagne.

Surprise numéro 2: Au bout d'une heure de descente du rio, je comprends qu'on est partit pour une journée de canyoning! Ah ben cool, j'adore, ça tombe bien! 5 intenses heures de crapahutage.

Piscines, petites cascades, on saute de rochers en rochers, parfois un passage impossible nous ramène sur la berge où on se faufile à travers les herbes hautes souvent coupantes et épineuses. Le spectacle en vaut la chandelle, c'est époustoufflant!

Lire la suite 2 commentaires